Quelle puissance et quel rendement pour bien choisir son bois de chauffage ?

bois de chauffage

Afin de chauffer efficacement votre logement, la qualité de l’appareil de chauffage ainsi que son installation n’est pas suffisante, il faut aussi prendre en compte la puissance ainsi que le rendement de celui-ci. Ces critères permettent en général de bien choisir votre bois de chauffage. L’objectif est de vous donner la possibilité de profiter d’une chaleur agréable et parfaitement adaptée à votre mode de vie et aux caractéristiques de votre intérieur. Mais, quelle puissance choisir pour votre appareil ? Quel est le rendement à atteindre ? Quels sont les risques d’une puissance trop élevée ? Et qu’en est-il des autres critères ?

Quelle puissance choisir pour votre appareil de chauffage ?

Avant de choisir votre bois pour chauffage, il est important d’estimer la puissance de votre poêle ou de votre cheminée. Ce critère va déterminer la quantité de chaleur que votre appareil va développer. Vous ne devez pas vous tromper sur la puissance de votre appareil afin d’éviter de devoir ouvrir les fenêtres car il fait trop chaud. Tout d’abord, il est possible de choisir cette puissance par rapport à la configuration de votre habitation. Vous devez donc vérifier l’isolation de votre logement car si celui-ci est bien isolé, il y a moins de perte de chaleur. Une puissance plus faible suffira donc pour votre confort. Le volume des pièces à chauffer ainsi que la situation géographique détermine également la puissance nécessaire.

Puis, vous pouvez également optimiser la puissance du poêle à bois selon votre mode de vie. Le choix de celle-ci se fait en fonction de la température que vous souhaitez obtenir pour votre maison ou appartement. Et cette température dépend généralement de votre mode de vie.

Le rendement : un indicateur de performance de l’appareil de chauffage

Si vous voulez connaître le rapport entre l’énergie produite par le poêle à bois et l’énergie consommée, il faut calculer son rendement. Le rendement d’un foyer à bois contemporain est différent de celui d’un poêle à bois traditionnel. Cependant, avant de choisir votre bois chauffage, il faut déterminer ce critère important. Le rendement est cependant le meilleur indicateur de performance. Celui-ci dépend de la technologie utilisée par l’appareil de chauffage, l’encrassement du poêle et le type de combustible utilisé notamment le bois de chauffage.

Lorsqu’un poêle à bois a un rendement important, cela signifie que la perte entre l’énergie utilisée et la chaleur produite est faible. Le choix du bois de chauffage dépend donc de ce rendement car, en sous-régime, une poêle perd en qualité de combustion et consomme donc plus de bois.

Les risques d’une puissance trop élevée

La performance du chauffage d’un logement dépend du combustible utilisé par l’appareil. Cependant, il est indispensable de prendre en compte la puissance que peut fournir un poêle à bois avant de trouver un fournisseur proposant une vente de bois de chauffage. Une puissance mal définie peut causer une détérioration de votre appareil ainsi qu’un inconfort dans votre habitation.

En effet, une consommation excessive de combustible peut être désagréable pour votre budget. Il est donc nécessaire de bien choisir la puissance avant d’acheter votre combustible.

Autres critères de choix du bois de chauffage

Pour choisir les combustibles de qualité et optimiser la performance de votre chauffage au bois, il existe quelques critères à prendre en compte. Tout d’abord, il faut choisir les essences à fort pouvoir calorifique. Tous les bois n’ont pas les mêmes valeurs calorifiques. Il y a ceux qui ont un fort pouvoir calorifique, ceux qui ont un moyen pouvoir et il y a ceux qui possèdent le plus faible pouvoir dans le domaine.

Ensuite, vous devez également prendre en compte les différentes alternatives au bois traditionnel. En effet, d’autres combustibles peuvent être utilisés comme les bûches de bois densifié et les granulés. Puis, le taux d’humidité du bois de chauffage est aussi un critère important à déterminer. Il est souvent déconseillé d’utiliser du bois humide pour alimenter ou allumer le feu. Le bois humide brûle mal, pollue l’air, encrasse l’appareil et la fumisterie et dégage jusqu’à deux fois moins de chaleur que du bois sec. Il faut dans ce cas utiliser du bois sec de classe H1 dont le taux d’humidité est inférieur à 20%.

Puis, la dimension du bois de chauffage doit être prise en compte pour bien choisir ce combustible. Vous devez privilégier des bois légèrement moins longs que votre appareil de chauffage. La provenance du bois de chauffage est également à vérifier. Évitez les bois de récupération comme des cageots, bois échoué ou encore bois traité car ils peuvent contenir des produits chimiques. Approvisionnez-vous auprès des professionnels de la vente bois de chauffage afin d’être sûr de la qualité de celui-ci. Il est conseillé d’opter pour les bois de votre région et qui sont en général issus de sources responsables. Et enfin, vérifier le tarif des bois de chauffage et comparez les prix proposés par plusieurs professionnels.

Conseils pour choisir un modèle de ventilateur de plafond silencieux
Trouver un plombier de confiance à Lyon